Voyager avec un spécialiste de voyage Iran pour découvrir des sites authentiques

Pays de l’Asie de l’Ouest, l’Iran est un lieu de prédilection pour les bourlingueurs en quête de dépaysement. Cet État islamique attire les touristes en raison de ses paysages diversifiés et de sa culture authentique. Parmi les sites à admirer sur ce territoire iranien, il y a des déserts, des cratères et des monuments historiques.

Déserts et monts, les traits principaux des paysages de l’Iran

Caractérisé en grande partie par des étendues arides et des montagnes rocheuses, l’Iran est idéal pour un circuit randonnée. Se rendre au désert du Dasht-e-Lut est à ne pas louper lors d’un voyage dans la contrée. Ce site légendaire fait partie des endroits les plus chauds de la planète. Sur les lieux, la température maximale peut atteindre 70,7 °C. Cette immense plage de sable est dotée de paysage vierge à perte de vue, quasiment démuni d’espèces végétales.

En poursuivant leur périple à la province d’Ardabil, les routards pourront observer l’un des lieux les plus enchanteurs du pays. Il s’agit du mont Sabalan, un volcan éteint classé troisième sommet de l’Iran. Cette montagne jalonnée de station de ski est un vrai paradis pour les trekkeurs et les alpinistes. L’itinéraire le plus emprunté pour cette ascension est celui des sources d’eau chaude de Qutur Sui et de Châbil. À mi-chemin, les routards apercevront des étangs, des cascades et des pâturages.

Les villes iraniennes les plus riches en histoire et culture

L’Iran est réputé pour sa culture riche et diversifiée. De nombreux vestiges datant de l’ancienne époque témoignent de cette grande valeur du pays. Un séjour sur le territoire perse est une occasion à saisir pour la visite de pagodes et de monuments. En bénéficiant de l’aide d’un spécialiste de voyage Iran, les vacanciers découvriront les localités culturelles de la contrée. Téhéran, la capitale iranienne, est une halte obligatoire pour se dépayser. La ville abrite la Tour de la Liberté, le musée national d’Iran et le palais du Golestan. Ce dernier est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Mélangeant styles persans et européens, il est un vrai joyau de l’art iranien. Ce bâtiment était autrefois une résidence des souverains de la dynastie Kadjar.

Afin d’enrichir leurs découvertes, les touristes peuvent poursuivre leur circuit en direction de Suse, Tchonga Zambil ou encore Soltanieh. Ces cités abritent des sépultures, des temples et des monuments emblématiques du pays. Par ailleurs, un détour à Chiraz, grand centre culturel de l’Iran, est à prévoir pendant le périple. Cette localité reflète la noblesse de la civilisation persane. Elle englobe, en particulier, les mausolées de Hafez et Saadi. Ces personnages, à travers leurs poésies, ont retracé l’apogée de l’ancienne littérature iranienne. Le jardin Bagh-i Eram, les palais de Qadjar et d’Ardashir sont également des attractions phares de la ville de Chiraz.